View this article in English | bilingual

île va sang dire…

notre histoire fragmentée
 écrite avec une grande hache
 contée par les compartimenteurs
 esclaves de leurs préjugés

   notre histoire marronne
      de haine enchaînée
      mémoire blanchie,  créole coolie
 koulèr colère doulèr dockers

   notre histoire  désinventée
 livre ouvert sur le  néant
 pages jetées aux  oubliettes
 récrites au portulan de  la nuit

notre histoire  démembrée
 archipel du chagrin
 Chagos de nos îles  perdues

notre histoire  incomplète
 dans laquelle on se  complaît…

 

de quelle colère océane
 dans quelle nuit étoilée
 par quel temps aboli
 sur quel rafiot  déporté ?

vent de galerne
 galère éventrée
 rames, larmes et drames
 sur une mer démontée

de quelle colère océane
 par quel temps étiolé
 dans quelle nuit  abolie ?

      

parole désabolie
 des mots de douleur urgente
 fouettés à la face du  monde

dire aux quatre points  cardinaux
 la solitude des  entraves
 dans les entrailles du  partir

hurler mémoire  désenchantée
 chants de morne  repentance
 séga désencagé à fond  de cale

pa pèr pou honté
rakonté
ré-rakonté
ziska la mèr dékouyoné…

      

toujours la mer  toujours  
 indien l’océan indien
 sans escale sang et  cale
 ballet de vies  ballottées

toujours la mer  toujours
 les mêmes cris de  révolte tus
 oraisons sans horizon
 vies au prix marchandé

toujours la mer  toujours
 indigne l’océan indigne
 corps meurtris avant de  toucher terre
 vies échangées à vil  prix

toujours la mer  toujours…